Comment les utiliser et travailler avec?

Nous avons à notre disposition plusieurs pratiques nous permettant de travailler en aromathérapie traditionnelle et énergétique. Je vous présente ici certaines de ses pratiques, bien d’autres sont bien sûr à votre disposition.

Toujours prendre l’avis d’un spécialiste avant toute utilisation des huiles essentielles.

La voie cutanée

Elle sera  à privilégier. C’est la voie la plus sécuritaire.

Les huiles essentielles sont toutes lipophiles et possèdent donc une grande affinité avec et pour la peau.

La voie cutanée est l’un des modes d’administration idéal pour les huiles essentielles en pratique quotidienne. Les huiles essentielles seront de préférence diluées dans une huile végétale même si certaines huiles essentielles peuvent s’appliquer pure sur la peau. Il sera utile de toujours faire un test avant application (dans le pli du coude). Cette voie permet aux huiles de passer en quelques minutes dans la circulation sanguine, et leurs principes actifs se dirigent rapidement vers les organes ciblés.

La quantité totale d’huile essentielle pouvant être absorbée quotidiennement par la peau ne doit pas excéder 6 gouttes par jour, comme pour la voie orale.

L'olfaction

Les molécules très volatiles des huiles essentielles atteignent le centre de l’olfaction très rapidement.

Toutes les huiles essentielles ne peuvent et ne doivent pas être respirées.

La respiration olfactive en cathédrale est l’un des nombreux exemples d’utilisation. Elle pourra se faire à n’importe quel moment de la journée, à la maison, au bureau, dans les transports en commun, etc… dès que le besoin s’en fait sentir.

Elle apportera rapidement un lâcher pris, une détente et un bien-être.

Pour cela, le choix d’une huile essentielle adaptée est primordial ainsi que le déroulée du processus :

  • En premier lieu, l’application d’une goutte d’huile essentielle sur les poignets ou sur les paumes des mains.
  • Puis, le frottement des poignets ou des mains l'une contre l'autre.
  • Ensuite, la jonction des mains en cathédrale et le positionnement de ces dernières pour recouvrir le nez.
  • Pour finir, 5 à 6 grandes respirations ou plus si nécessaire.

En diffusion

Bien choisir son diffuseur, de préférence une micro-diffusion à froid. Pas plus de 10 mn par heure et bien sûr pas toute la journée.

Avec un diffuseur adapté pour assainir l’atmosphère, se détendre,

Il faut être très prudent avec les enfants, les allergies respiratoires, les asthmatiques, les personnes fragiles.

Attention, toutes les huiles essentielles ne se diffusent pas.

Voie orale

L’utilisation des huiles essentielles par voie orale doit être en général réservée à la prescription médicale. La vigilance ne doit jamais se relâcher, ni à propos des doses administrées, ni des effets secondaires et de la toxicité potentielles des HE (risque d’irritation locale du tube digestif ou toxicité systémique toujours possible…). Il ne faut pas excéder 6 gouttes d’huiles essentielles par jour.

Dans un bain

Pour se détendre après une journée difficile.

Toujours diluer l’huile essentielle dans un dispersant (lait, gel douche, crème…) car l’huile essentielle ne se dilue pas dans l’eau.